MIYAZAKI

Vous êtes fasciné par ses forêts peuplées de petits êtres phosphorescents, par ses villes où cohabitent machines volantes et monstres en tout genre ? Tenez-vous bien, une série de cinq tapisseries monumentales inspirées de quatre films d’animation du célèbre réalisateur Hayao Miyazaki vont être tissées entre 2021 et 2023 !

Une collaboration inédite

Les cinq œuvres monumentales vont voir le jour à la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson. 

Cinq scènes extraites des films d’animation sont à l’honneur : on aura l’occasion de reconnaitre Princesse Mononoké (1997), Le Voyage de Chihiro (2001), Le Château Ambulant (2004) et Nausicaä de la Vallée du Vent (1994). Les images ne sont jamais choisies au hasard, laissant apparaître à la fois l’extraordinaire univers féérique du cinéaste et les questions politiques que celui-ci soulève. On relève notamment la monstrueuse scène du banquet où s’affrontent Chihiro et le Sans visage, cette étrange chimère solitaire, soudainement transformée en un être cruel et possessif. Des scènes éloquentes qui ont été choisies par un comité de tissage composé d’un cartonnier, d’un lissier et de l’équipe de la Cité.

Il a fallu de longs mois pour déterminer les formats finaux, les matières et les textures avant de réaliser les cartons. Comme le rappelle à juste titre Bruno Ythier, conservateur de la Cité, il ne s’agit pas seulement d’agrandir une image et de la reproduire : « Vous partez d’une rose qui est minuscule sur le dessin, si vous l’agrandissez bêtement sans réfléchir, vous vous retrouvez avec un chou. Il faut retravailler l’agrandissement à mesure pour retrouver l’esprit du dessin original. Un ensemble de paramètres techniques doivent être pris en compte ».

cite-internationale-de-la-tapisserie-miyazaki-visuel

Ce projet perpétue ainsi la tradition des grandes tentures, alliant savoir-faire français et figures iconiques de la pop culture. Une tapisserie réalisée à partir de scènes de film apporte un réel souffle de renouveau, en créant une complicité rare entre deux arts qui semblent si éloignés. Réinventer une tradition datant de l’Antiquité est un véritable défi pour les ateliers et les manufactures de la Creuse et de la Cité internationale. Véritable objet d’art, la tapisserie d’Aubusson est d’ailleurs reconnue comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco.

Si ce projet vous semble merveilleux, c’est l’occasion de faire un tour à la Cité ! Un espace est en effet dédié au projet, présentant les maquettes des cinq créations et tout le déroulé du processus. N’hésitez pas à y faire un tour.

SOURCE : L'imaginaire de Hayao Miyazaki en tapisserie d'Aubusson